La conjoncture Outre-mer s’améliore en 2015

Posté le : 23/05/2016

L’indice progresse significativement à la Martinique, à La Réunion et à la Guadeloupe, repassant dans ces trois départements au-dessus de sa moyenne de longue période. À Mayotte, le climat des affaires est resté morose en 2015. En Guyane, l’indicateur s’est redressé tout au long de l’année. Néanmoins, il reste toujours nettement en deçà̀ de sa moyenne de longue période.
Dans les COM du Pacifique, les évolutions conjoncturelles demeurent contrastées : l’ICA polynésien reste depuis plus de deux ans nettement au-dessus de sa moyenne de longue période tandis que l’indicateur calédonien se dégrade à nouveau, à 13,7 points en deçà de sa moyenne de longue période. La situation du marché du travail en 2015 enregistre une légère embellie à la Martinique, à la Guadeloupe et à La Réunion. Mais, à contrario, on observe une nouvelle dégradation à Mayotte et en Guyane. Dans les COM, la situation du marché du travail s’est dégradée. En Polynésie française, l’emploi apparaît aujourd’hui comme la pièce manquante d’une reprise plus affirmée, les créations d’emploi étant insuffisantes pour faire refluer le chômage. Pareil constat prévaut en Nouvelle-Calédonie où la demande d’emploi est au plus haut niveau depuis dix ans. Là encore, les créations d’emploi ne sont pas suffisantes pour absorber cette forte demande. À Wallis-et-Futuna, l’emploi se stabilise dans le secteur public mais se contracte dans le secteur privé.